Publié le : 19 avril 20237 mins de lecture

Le microferm est une solution liquide qui remplit de multiples fonctions. Il établit des micro-organismes bénéfiques dans les plantes et le sol. En même temps, cette solution a le potentiel de coloniser les matières organiques telles que les restes de nourriture ou les déchets verts. Une caractéristique qui lui permet de réduire considérablement la présence d’odeurs et de mouches dans le jardin, dans le champ, voire dans tout l’environnement.

Un petit aperçu sur la solution microferm

Il s’agit avant tout d’un mélange liquide de bactéries, de champignons et de levures. Cette combinaison de micro-organismes favorise la décomposition des matières organiques par la fermentation. Cette solution liquide peut être utilisée dans l’étable, le pré et le tas de fumier. Le Microferm supprime les micro-organismes dangereux selon l’idée de dominance. La matière organique contenue dans le fumier, la litière et les déchets verts est transformée en nutriments faciles à digérer par un processus de maturation.

Tout au long de ce processus, ces produits chimiques organiques entrent en concurrence avec les bactéries de détérioration et les agents pathogènes en décomposition pour éviter les phénomènes tels que les émanations d’ammoniac. Grâce à ce traitement, le fumier devient un produit hautement significatif pour le sol, et la pression d’infection dans l’étable est réduite.

Élimination des mouches et des odeurs fortes dans l’étable

Le microferm dans l’écurie crée un haut niveau de biodiversité et d’équilibre écologique. Les frais médicaux diminuent, car la pression infectieuse est réduite et la résistance, ainsi que la vigueur du cheval sont renforcées. Il est une méthode naturelle de traitement du fumier. En le vaporisant sur la litière, il favorise la décomposition des matières organiques. Comme il n’y a plus de pourriture, les émissions d’ammoniac sont considérablement réduites. Par conséquent, il y a moins d’infections respiratoires et des mouches dans l’écurie. Les chevaux urinent souvent là où ils mangent ensuite. Cela entraîne une pénurie d’herbe ailleurs, et des plaques de fumier d’herbe luxuriante se forment dans les pâturages des chevaux.

Pour éviter cela, les pâturages doivent être régulièrement fauchés et hersés. Le fumier et les déchets verts couvriront l’ensemble du pâturage en une couche uniforme, permettant le développement d’une couche de végétation typique. Utiliser ce genre de produit pendant et après le hersage ou la fauche accélère efficacement la décomposition du fumier et des déchets verts. La couche de végétation s’en trouvera favorisée, car les éléments nutritifs du sol seront facilement disponibles.

Le microferm permet un stockage efficace du fumier 

En japonais, bokashi veut dire matière organique bien fermentée. La fermentation est une méthode de conservation séculaire dans laquelle la matière organique est prédigérée par des micro-organismes efficaces dans un environnement avec moins d’oxygène. Il en résulte un humus de longue durée, riche en composés bioactifs et en nutriments. Cet humus est répandu sur le pâturage pour maintenir le sol vivant tout en fournissant un engrais naturel. Cela augmente la qualité de l’herbe et de la couche végétale. Dans cette approche, le bokashi a un impact direct sur la santé du cheval.

Étant donné que le microferm permet la décomposition des matériaux par fermentation ou compostage, il aide à la colonisation des sols fertiles et stériles avec une gamme diversifiée de micro-organismes naturels, non OGM. Il améliore le recyclage des nutriments. Il accroît également la biodiversité en stimulant la résistance inhérente des plantes, du sol et des animaux. En outre, cette méthode est entièrement naturelle et ne présente aucun risque pour les humains, les animaux ou les équipements. En termes d’application, il suffit de le diluer dans l’eau avant de l’utiliser.

Comment utiliser le microferm dans le jardin ?

Le processus de fermentation peut commencer dans une atmosphère sans oxygène en utilisant le microferm. Ce dernier est un moyen classique de préserver l’énergie, les nutriments et les substances. Ainsi, le sol reçoit davantage de nutriments, tant en quantité qu’en qualité. Une décomposition plus efficace limite la production d’ammoniac, évitant ainsi la présence de mouches et d’odeurs connexes. L’utilisation régulière d’un tel produit peut entraîner le développement de micro-organismes constructifs.

Mis à part cela, le produit peut être utilisé dans le jardin, sur le sol et sur les plantes. Le simple fait d’arroser régulièrement votre pelouse et vos plantes avec ce produit peut favoriser la croissance microbienne. En outre, il doit être dilué à raison de un pour mille dans les bassins et les étangs une fois par an pour rétablir l’équilibre entre les micro-organismes sains et mauvais.

Mis à part cela, ce produit permet une plus grande décomposition de la matière organique ainsi qu’un développement équilibré des végétaux, ce qui se traduira par une quantité maitrisée de vase au fond de l’étang. En ce qui concerne le compostage sur le tas de fumier ou dans le compost, cette solution permet une période de compostage plus rapide et de grande qualité. Enfin, pour lutter contre les odeurs nauséabondes des animaux, il vous suffit de le diluer dans un vaporisateur et le pulvériser sur la litière, le poulailler et la fourrure des animaux.