Découvrir l’équitation CSO et ses barèmes

A savoir : pour découvrir l’équitation, il faut tout d’abord que l’on parle la même langue, c’est-à-dire connaitre le vocabulaire technique. Voici donc quelques termes à retenir pour mieux vous faire connaitre les règles du cso (Concours de Saut d’Obstacle)

Obstacle droit

Les combinaisons

Valeur des obstacles et des désobéissances

On va parler ici des valeurs des obstacles et des désobéissances dans les différent barème (que vous pourrez retrouver ci-dessous), Barème A et barème C.

Valeur des obstacles A

Une barre renversée : 4 pts

Un refus : 4 pts

1- Est autorisé en circuit national (club, ponam, amateur et pro) 3 refus avant l’élimination du concurrent.

La démolition de l’obstacle : 4 pts + 6 secondes de pénalité

1- Une démolition d’obstacle c’est quand il y a désaccord avec son cheval, et que l’obstacle n’est pas franchis. Dans ce cas le concurrent est arrêté par un son de cloche (ce qui arrête aussi le chronomètre). Il y a donc un refus sur cet obstacle et un ajout de 6 secondes au temps du parcours. Le départ est redonné au concurrent par un son de coche l’osque l’obstacle est remonté. Le chronomètre sera alors redémarré à l’appel du saut.

Attention si la destruction de l’obstacle se faire dans une combinaison…il faut resauter toute la combinaison.

Valeur des obstacles C

Une barre renversée : 4 secondes

Un refus : rien

1- Est autorisé en circuit national (club, ponam, amateur et pro) 3 refus avant l’élimination du concurrent.

La démolition de l’obstacle : 4 secondse + 6 secondes de pénalité

1- Une démolition d’obstacle c’est quand il y a désaccord avec son cheval, et que l’obstacle n’est pas franchis. Dans ce cas le concurrent est arrêté par un son de cloche (ce qui arrête aussi le chronomètre). Il y a donc un refus sur cet obstacle et un ajout de 6 secondes au temps du parcours. Le départ est redonné au concurrent par un son de coche l’osque l’obstacle est remonté. Le chronomètre sera alors redémarré à l’appel du saut.
Attention si la destruction de l’obstacle se faire dans une combinaison…il faut resauter toute la combinaison.

Barème sans chronomètre, sans barrage

Ce barème comme l’indique son intitulé, ne contient pas de chronomètre. Mais il y a tout de même un temps limite pour effectuer le parcours qui est déterminé par le chef de piste.

Il ne faut en aucun cas dépasser ce temps limite sinon, le dépassement de temps est comptabilisé par un nombre de point (soit ¼ de point pour 1 sec, on arrondira à la seconde supérieure.)

Exemple :

1. Parcours « sans pénalité, dans le temps », concurrent qui termine donc 1 er comme tous les autres concurrents sans faute.

2. Parcours avec « ¼ de point de dépassement de temps »

Si temps limite : 60 sec

Si temps du parcours : 60.54s

Alors 60.54-60 = 0.54 soit 1 seconde de dépassement de temps. Donc ¼ de point

Barème A au chronomètre, sans barrage

Ce barème comme l’indique son intitulé, contient un chronomètre qui se déroulera du premier obstacle au dernier obstacle (généralement 12). Le temps donc réalisé par le cavalier déterminera sa place dans le classement.

Bien évidement il faudra prendre en compte le nombre de barre ou de refus qu’aura effectué le concurrent sur la piste. (Une barre et refus vaut 4 points)

Il faudra également ne pas dépasser le temps accordé par le chef de piste, sous peine de recevoir une pénalité de point. (Soit ¼ de point pour 1 sec, on arrondira à la seconde supérieure.)

Barème A au chronomètre, avec barrage

Ce barème comme l’indique son intitulé, contient un chronomètre qui se déroulera du premier obstacle au dernier obstacle (généralement 12), alors ici tous les couples à avoir réalisés un parcours sans faute et dans le temps accordé se verront repartir à l’issue de l’épreuve sur un barrage, pour se départagé les premières places du classement de l’épreuve.

Bien évidement il faudra prendre en compte le nombre de barre ou de refus qu’aura effectué le concurrent sur la piste. (Une barre et refus vaut 4 points)
Il faudra également ne pas dépasser le temps accordé par le chef de piste, sous peine de recevoir une pénalité de point. (Soit ¼ de point pour 1 sec, on arrondira à la seconde supérieure.)

Barème A au chronomètre, avec barrage immédiat

Ce barème comme l’indique son intitulé, contient un chronomètre qui se déroulera du premier obstacle au dernier obstacle (généralement 12), alors ici tous les couples à avoir réalisés un parcours sans faute et dans le temps accordé auront 45 secondes pour prendre le départ directement à l’issue de leurs parcours. (D’où le nom de barrage immédiat)

Bien évidement il faudra prendre en compte le nombre de barre ou de refus qu’aura effectué le concurrent sur la piste. (Une barre et refus vaut 4 points)
Il faudra également ne pas dépasser le temps accordé par le chef de piste, sous peine de recevoir une pénalité de point. (Soit ¼ de point pour 1 sec, on arrondira à la seconde supérieure.)

Barème A temps différé

Ce barème comme l’indique son intitulé, contient un chronomètre (d’où barème A), mais également deux parties. Le total des deux parties se déroule sur un minimum de 11 obstacles.

  1. Une première partie non chronométrique, de l’obstacle n° 1 à l’obstacle n° 6, 7 ou 8. On tiendra compte alors que du nombre de points réalisé sur cette première partie, ainsi que du dépassement de temps qui va se traduire comme pour le barème sans chronomètre et sans barrage par un certain nombre de point. (Appelé « temps limite « qui est déterminé par le chef de piste (Soit ¼ de point pour 1 sec, on arrondira à la seconde supérieure.))
  2. Deuxième partie au chronomètre. Qui se déroule donc des obstacles 6,7 ou 8 jusqu’à la fin du parcours (généralement 13 obstacles.) On tiendra compte alors du nombre de point réalisé sur cette deuxième que l’on cumulera à celle de la première partie. Cumule des points + Chronomètre de la deuxième partis, donnera donc le classement du concurrent dans l’épreuve.

Si 4 points 1ère partie et sans faute 2ème partie en 27.85 s
Alors le résultat du concourant sera de 4 points en 27.85s

Si 4 points 1ère partie si 4 points 2ème partie en 26.89 s
Alors le résultat du concurrent sera de 8 points en 26.89s

Si sans faute mais un chrono de 38.58 s si sans faute 2ème partis en 25.99s
Alors 38.58-37.10 = 1.48 s soit 2 secondes, soit 0.5 pts
Alors le résultat du concurrent sera de 0.5 pts en 25.99s

Barème A difficulté progressive

Ce barème comme l’indique son intitulé, contient un chronomètre des obstacles n°1 à n°10 (d’où barème A), Il se dispute sur un parcours de 10 obstacles. L’originalité de cette épreuve notée à difficulté progressive permet un calcul de point très simple,

Explication :
Le refus vaut 4 points
L’obstacle n°1 vaut 1 point
L’obstacle n°2 vaut 2 points
L’obstacle n°3 vaut 3 points
L’obstacle n°4 vaut 4 points
L’obstacle n°5 vaut 5 points
L’obstacle n°6 vaut 6 points
L’obstacle n°7 vaut 7 points
L’obstacle n°8 vaut 8 points
L’obstacle n°9 vaut 9 points

L’obstacle n° 10 ? Et oui 2ème originalité de cette épreuve, est que l’organisateur peux décider d’ajouter une difficulté sur l’obstacle n°10, cette difficulté est appelé « jocker »

  1. Parcours avec jocker (un maximum de point à obtenir de 65) 9 obstacles simples à franchir, et un dernier obstacle en numéro 10 ou le cavalier décide de tenter le joker, obstacle bien évidement qui est plus « difficile » à franchir (souvent obstacle naturel, ou vertical avec bidet).Franchir le jocker permettra au cavalier de remporter un maximum de points à l’issue de son parcours. (Soit 65 points si le couple est sans faute sur son parcours et que le jocker est bien franchi.) Le joker vaut 20 points
  2. Parcours sans joker (un maximum de point à obtenir de 55) 9 obstacles simples à franchir, et un dernier obstacle en numéro 10 ou le cavalier à fait le choix « d’assurer » son parcours ou pour d’autres raisons diverses de se lancer sur l’obstacle plus « simple » (généralement un oxer). Il accumulera donc un total de 55 points si son parcours est sans faute et si l’obstacle 10 est bien franchi.

Épreuve des six barres

L’épreuve se déroule toujours au Barème A sans chronomètre. En cas d’égalité pour la première place, il y aura des barrages successifs. Si, après le 3ème barrage, il y a encor égalité pour la première place, les concurrents peuvent décider de na pas effectuer le 4ème barrage.

Ce type d’épreuve présente six obstacles droits qui sont placés sur une ligne droite (souvent sur une diagonale) à deux foulées (environ 11 mètres) de distance les uns des autres. Si la piste est trop petite, il est possible de réduire le nombre d’obstacles. Les obstacles peuvent être tous de la même hauteur à hauteurs progressives. En cas de refus ou de dérobade, le compétiteur doit reprendre le parcours à l’obstacle ou la faute à été commise. Si un concurrent renverse l’une des barres, il ne doit pas s’arrêter, il doit continuer son parcours.

Ne prenne part aux barrages que les concurrents à égalité pour la première place après le parcours initial

Le jury peut arrêter l’épreuve après le troisième barrage, et en aucun cas on ne peut dépasser quatre barrages. Les concurrents sont alors classés ex-æquo.

Épreuve puissance

L’épreuve se déroule toujours au Barème A sans chronomètre. En cas d’égalité pour la première place, il y aura des barrages successifs. Si, après le 3ème barrage, il y a encor égalité pour la première place, les concurrents peuvent décider de na pas effectuer le 4ème barrage.

Ce type d’épreuve est composé de quatre à six obstacles dont un mur ou à défaut un vertical de remplacement constitué par exemple de palanques surmontées d’une barre. Le mur doit être l’obstacle le plus haut du parcours. Il est possible d’utiliser un mur avec un plan incliné du coté ou le cheval prend sa battue.

Les barrages se dérouleront sur un seul obstacle de largeur et le mur (ou vertical de remplacement). Ces deux obstacles seront augmentés par le chef de piste au fil des barrages sauf si les concurrents à égalité pour la première place ont été pénalisés au parcours précédent. Dans ce cas les obstacles du barrage ne seront pas augmentés.

Les hauteurs d’obstacles en CSO
Procédures pour s’engager en concours officiels