Comment bien choisir sa selle ?

Par la pratique, bien choisir sa selle de cheval est un point essentiel auquel il faut réellement s’attarder. Avec le nombre de propositions qu’il y a sur le marché, le choix ne doit jamais se faire au hasard. Il faut tenir compte du type d’activité, de la morphologie du cheval et du confort du cavalier.

L’importance du choix

Pour vous lancer dans l’équitation, vous aurez besoin bien évidemment d’un cheval, mais aussi d’une selle pour pouvoir le monter. C’est cet équipement qui permet au cavalier de s’asseoir avec confort sur sa monture et de garder son équilibre pour pouvoir pratiquer le sport sans danger. Sur le marché, il en existe une variété et vous pouvez facilement vous y perdre. Il faut cependant garder en tête que chacune d’elles a été conçue pour des utilisations différentes. Donc, avant de choisir, il faut connaître vos besoins : vous en avez besoin pour faire du dressage ? Faire de la randonnée ? Faire des sauts d’obstacles ? Ou bien voulez-vous une selle polyvalente ? Ensuite, en fonction de votre taille et votre morphologie et du confort de votre cheval, vous pourrez définir votre choix.

Pour le confort du cavalier

Avant d’acheter une voiture, le chauffeur prend place sur le siège, les mains au volant pour pouvoir apprécier ces bienfaits. De même, le motard essaye la selle pour imaginer les sensations qu’il pourrait ressentir pendant sa virée. En effet, si les barbettes sont idéales pour les jeunes cavaliers qui s’initient à l’équitation sur des poneys, c’est qu’elles sont larges, confortables et sécurisantes afin qu’ils puissent prendre goût à ce sport tant pratiqué. Une selle, à part le fait qu’elle doit correspondre à votre activité, doit vous assurer un véritable confort et sans gène. La taille, le creux,  les étriers, les amortisseurs et les autres composants devront correspondre à votre posture et à votre morphologie pendant la pratique.

Pour le bien de la monture

Il est très important et tout à fait normal que la monture gagne également en confort. Par exemple, si vous pratiquez en toute saison, utilisez une selle de cheval cuir synthétique qui a l’avantage d’être plus légère que le vrai cuir. Il faut aussi s’assurer que celle-ci est assez large pour bien répartir votre poids sur le dos de votre cheval. En effet, les efforts de l’équidé sont également un paramètre à ne pas léser lors du choix. La selle ne doit pas lui comprimer le garrot, ce qui risque de le blesser et d’entraîner d’éventuels accidents.

Licols : cuir, nylon, corde… lequel choisir ?
3 conseils pour bien choisir sa bombe