3 conseils pour faire de son poulain un futur champion

L’élevage de chevaux est une délicate entreprise qui demande des compétences particulières. Pour espérer qu’un poulain puisse devenir un champion de course, de l’attention et des soins sont parmis les 3 points demandés, depuis la naissance des animaux, de la part de l’éleveur.

Disposer premièrement des compétences nécessaires

Pour devenir éleveur en matière d’équidé, il ne suffit pas d’aimer les chevaux. Des techniques spécifiques ainsi qu’une attention permanente sont utiles.

En matière d’élevage de poulain, plusieurs compétences sont requises pour élever des chevaux. Ces connaissances sont primordiales, surtout lorsqu’il s’agit d’animaux destinés à la course. L’éleveur doit tout d’abord dénicher un BAC pro élevage.

Il doit également avoir des notions en matière équine. De bonnes connaissances en gestion ainsi qu’en comptabilité sont aussi indispensables.

Un éleveur peut travailler au sein d’un haras, il peut aussi être à son propre compte. Il doit ensuite veiller sur la santé de son troupeau.

Il doit apporter les soins élémentaires, en cas de besoin.

Il faut aussi savoir qu’il s’agit de s’occuper de tout un troupeau, demandant un important investissement financier.

En outre, le responsable doit faire preuve de beaucoup d’attention envers ses équidés.

Quelles sont les missions d’un éleveur de poulain ?

Destinés à la course, les poulains doivent être bien sélectionnés. Leurs origines sont préalablement étudiées, ils doivent être en très bonne santé.

En plus de veiller à son cheptel, l’éleveur de chevaux doit accomplir différentes missions. Afin que ses poulains puissent devenir de véritables champions de courses, la principale mission du propriétaire est de choisir la meilleure race. La plupart du temps, la race pure est la plus sollicitée par les éleveurs pour faciliter le dressage de cheval.

Toutefois, certains connaisseurs optent pour le croisement de races. Dans ce cas, les sélectionneurs combinent les qualités de la jument et de l’étalon. Selon les études, les chevaux transmettent près de 70 % de leurs qualités à leurs descendants.

Disposer d’un registre d’élevage

Le troisième critère demandé est de se procurer un registre d’élevage.

Le registre d’élevage est primordial pour un éleveur de poulains. Ce document permet d’avoir, à portée de main, un suivi complet sur la traçabilité et la santé des animaux. Pour chaque poulain, un registre personnel doit être attribué.

Ce dossier comprend les pièces d’identité de tous les chevaux ainsi qu’un registre d’élevage qui est quotidiennement tenu à jour. Il doit également contenir une attestation de déclaration de l’endroit de détention.

Notez que tous les éleveurs doivent obligatoirement disposer d’un registre d’élevage.

Dans le cas contraire, une sanction peut être attribuée.

L' »andalou » devient le « pur race espagnole »
Race: Le « Pure Race Espagnole » anciennement nommé Andalou